Lendinara

Chargemente en cours de…
  • Localisation du territoire

  • Palais pretorio et Tour Maistra

  • Hotel de Ville

Depuis le XVIIIe siècle, la ville a reçu le surnom de «Athènes du polesine » pour ses trésors artistiques.

Eglises et lieux de culte

lendinara-chiesa-di-s-sofiaEglise de Sainte-Sophie
Construite sur les ruines d’un temple païen, elle fut érigée en 1070 comme oratoire de la famille Cattaneo. Après une période de forte dégradation elle a été agrandie et reconstruite au XVIIIe siècle. La façade de l’église telle qu’elle est aujourd’hui ne reflète que partiellement le projet initial en raison des nombreuses rénovations à la fin du XIXe et début du XXe siècle. L’intérieur a trois nefs se termine par une ample abside surmontée d’un dôme. Les remarquables fresques qu’elle contient sont l’œuvre de Giorgio Anselmi qui les a peintes à partir de 1796. Sont également conservés dans l’église des oeuvres des peintres Mancini, Zanchi et Fetti. A côté de la cathédrale se dresse le clocher, mesurant 92,5 mètres, un des plus hauts en Italie. Il a été construit entre 1797 et 1857. (Piazzale Duomo, 4 – Lendinara)

 

chiesasagataEglise de Saint François (déjà de Sainte-Agathe)
L’église de Saint François a été fondée en 1486 pour le couvent des religieuses bénédictines Cassinesi et dédiée à Sainte-Agathe. Après diverses péripéties, l’église fut confiée aux moines capucins qui en ont changé le dévouement de Sant’Agathe à Saint François. L’église a une nef unique, ponctuée par des pilastres ioniques et a un presbytère profond sur les cotés duquel deux espaces sont utilisées comme choeur. La façade à pignons est délimité par des pilastres et présente une rosasse centrale et un portail avec porche, ajouté au XXe siècle. L’intérieur de l’église contient de nombreux tableaux. (Via San Francesco, 17 – Lendinara)

 

chiesasbiagioEglise de Saint-Blaise
L’élégante et néoclassique église de Saint-Blaise, telle qu’elle apparaît aujourd’hui, remonte au dix-neuvième siècle, mais un oratoire dédiée à Saint-Blaise existait à Lendinara depuis le XIIIe siècle, quand à celui-ci était rattaché le couvent des Humiliés. La façade est caractérisée par les quatre colonnes qui soutiennent le fronton orné de statues à son sommet. Les deux ailes latérales sont bordées de larges arches centrées. Depuis l’une d’elles se dresse le clocher datant du XVII siècles. L’intérieur est divisé en trois nefs et ponctué par d’imposantes colonnes. Les autels latéraux sont décorés avec des retables d’auteurs tels que Lazzarini, le Zanchi et Andrea Vicentino. Elle conserve aussi une «Visitation» attribuée à Sebastiano Filippi ou plus probablement oeuvre de Dosso Dossi et aussi des fresques de Aldiverti. (Riviera S. Biagio, 19 – Lendinara)

 

chiesasgiuseppeEglise de Saint-Joseph
Jolie petite église en face du côté sud du majestueux clocher de la cathédrale. Elle a été construite autour de 1500 et à l’origine était consacrée à Sainte Marie de la Grâce. Elle fut le siège de la Confrérie des Flagellants. Elle fut tellement dégradée au point de devenir une grange pour ensuite être vendue aux enchères avant d’être achetée et restaurée par Don Francesco Antonio Baccari qui la fit décorer de peintures et y fit conserver de précieuses reliques qui lui avaient été données par le pape Léon XII. En 1822, dédiée à Saint-Joseph, elle a été réouverte au culte en tant que baptistère de la cathédrale. (Via S. Giuseppe, 7 – Lendinara)

 

santuario-madonnapilastrelloSanctuaire de la Madonne del Pilastrello
Eglise construite entre 1577-1578 en l’honneur d’une figurine en bois d’olivier représentant la Vierge et l’Enfant (La Vierge Noire). Il paraît que, pendant les travaux d’excavation, une proche source d’eau se teignait de rouge et possédait des pouvoirs thérapeutiques. Cela attira les malades et infirmes même d’endroits éloignés. La source fut canalisée et protégée dans la Chapelle du Bain; la statuette a été volé en 1981 et remplacé par une copie. L’espace intérieur de l’église est divisée en trois nefs et est ponctuée par des arcs en plein cintre reposant sur des piliers. L’église contient de nombreuses fresques et peintures parmi lesquels une oeuvre  attribuée à Domenico Robusti connu comme Tintoretto. De plus on y trouve des toiles par Paolo Caliari (Véronèse), F. Montemezzano, A. Trevisani, G. Chiacigh, T. Sciacca, et d’autres peintres. (Via Santuario, 35 – Lendinara)

 

sroccoEglise de Saint-Roch
Elle fut construite en 1516 à la demande du conseil municipal en reconnaissance à Saint-Roch pour la délivrance de la peste de 1511. Un couvent des Frères Serviti était annexé à l’église. Entre 1923 et 1927, maintenant la propriété de la ville, elle devint aussi le Mémorial des Victimes de la Grande Guerre. A l’extérieur, l’apparence du seizième siècle était retrouvée tandis que l’intérieur a été décoré de peintures murales Histoires de guerre par le peintre Angelo Zamboni de Vérone. Là où se trouvait le couvent se trouve aujourd’hui un charmant jardin appelé « des Souvenirs ». (Via IV Novembre – Lendinara)

 

 

chiesasannaÉglise de Sainte-Anne
L’église de Sainte-Marie et Sainte-Anne, situé sur une pittoresque petite place a été construite en 1433 à la demande de Anna Bollato Falconetti. Aux XVI et XVII siècles était présent auprès de l’église un couvent de soeurs bénédictines. En 1799, elle fut occupée par les Russes qui y célébrèrent les rites orthodoxes. L’église a été restaurée au XIXe siècle sous ordre et sous la supervision de Don Gaetano Baccari. Dans la façade en briques, il a ensuite été renouvelé dans les années trente du XXe siècle. C’est ici que naquît la première école publique de Lendinara. (Piazzetta Sant’Anna – Lendinara)

 

 

sangiacomoEglise de Saint-Jacques l’Apôtre 
L’église existe depuis plusieurs siècles, bien qu’il soit difficile de retracer la date exacte de sa fondation. L’église telle que nous la voyons aujourd’hui, est le résultat de la rénovation de l’édifice qui a eu lieu au début des années ‘900. La façade est en brique et d’un éclectique style roman  –  gothique – renaissance et ne laisse pas deviner de l’extérieur la division tripartite de son intérieur. Sur le premier autel à droite se trouve le retable de la Madonna du Rosaire, provenant de l’église précédente, attribuée au peintre Giambattista Albrizzi de Lendinara (1656). De l’ancienne église il ne restent que les autels du XVIIe siècle. (Via Centro, 22 – Ramodipalo)

 

sandreaEglise de Saint-André l’Apôtre 
Reconstruite à plusieurs reprises à des époques différentes, la structure actuelle, en croix latine, est le résultat de diverses interventions qui ont commencé au début du XIXe siècle, et qui petit à petit l’ont modifiée jusqu’au début du XXe siècle.  (Via Ex Provinciale, 4 – Rasa)

 

 

 

sanbarnabaEglise de Saint-Barnabé l’Apôtre
Construite à la fin du XVIIIe siècle sur une église préexistante. Une seule nef avec une profonde abside, à l’intérieur on trouve des autels en marbre polychrome baroques peut-être provenant de l’ancienne église. (Via Barbuglio, 2 – Saguedo)

 

 

 

sannicolavescovoÉglise Saint-Nicolas évêque
En style néo-roman, c’est un temple avec une seule nef avec un autel de chaque côté. Construite au milieu du XVIe siècle, elle fut entièrement reconstruite en 1927. (Via Barbuglio, 18 – Barbuglio)

 

 

 

oratoriomadonnasaluteOratoire de la Madone de la Santé
Construite autour de 1850, la petite église a une belle salle, appartenant peut-être à l’habitation des Baccaglini, et un unique autel en marbre contenant un panneau peint à la Madonne de la Santé (1942), œuvre du peintre dalmate G. Chiacig, copie d’une fresque datant de la fin du XIIIe siècle. (Via Porta di Sopra – Ramodipalo)

 

 

Lieux intéressants

 

teatroballarinIl « Granarazzo » – Théâtre Ballarin
Depuis le XIVe siècle il était un bâtiment utilisé comme dépôt de fourrage et de provisions. Acheté en 1812 par G. Ballarin et transformé en théâtre. Transformé en un cinéma au cours du XXe siècle, il a été restauré très récemment et réouvert à son usage de théâtre (Septembre 2007). (Via G. B. Conti, 4 – Lendinara)

 

 

palazzocontiboldrinPalais Malmignati Conti – Boldrin
Réalisé, en style de Ferrare dans la première moitié du XVIe siècle, à la demande du chevalier de la République de Venise Vincenzo Malmignati, le palais abrite aujourd’hui la bibliothèque municipale, fondée en 1787. La façade simple et linéaire, est organisée sur deux niveaux: la partie inférieure est caractérisée par un socle élevé et un grand portail en arc surmonté du sceau de la famille. La partie supérieure est caractérisée par la présence d’une classique loggia en marbre, une élégante fenêtre trilobée et une corniche en terre cuite. (Via G. B. Conti, 30 – Lendinara)

 

 

lendinarapalazzo-dolfin-marchioriPalais Dolfin Marchiori
Construit au XVe siècle et au XVIe siècle, le palais a été profondément rénové. La façade est harmonieuse avec trois rangées de fenêtres; au premier étage une grande fenêtre trifore et balcon. A l’intérieur on trouvesdes salles décorés de peintures du XIXe siècle (scènes de la Divine Comédie) par Vincenzo Gazzotto. Autours on trouve un parc avec un étang, des statues et des riches plantes. Etables en style néogothique. (Via Giuseppe Garibaldi, 26 – Lendinara)

 

 

lendinara-palazzo-malmignatiPalais Malmignati
Situé le long de la rive droite de la rivière Adigetto, il fut construit au XVIIIe siècle par la noble famille Malmignati de Ferrare. Sur le toit on peut voir quatre élégantes cheminées du XVIIIe siècle avec coupole en marbre. A l’intérieur du palais, de plan rectangulaire, se trouvent de grandioses salons. A l’origine le palais et les dépendances étaient entourés par une muraille. Le jardin à l’italienne se compose de quatre pelouses vertes avec au centre un bassin d’eau. (Riviera San Biagio, 53 – Lendinara)

 

 

lendinarapalazzo-comunaleHotel de Ville
Palais construit par la famille Este au XIVe siècle, il est aujourd’hui l’Hôtel de Ville de Lendinara. La façade en briques est divisé en deux étages: la partie inférieure se compose d’un porche constitué d’arcades soutenues par des colonnes en marbre tandis que l’étage supérieur est ponctuée par quatre fenêtres rectangulaires. Entre les deux fenêtres centrales, on trouve une niche avec une statue de la Vierge et l’Enfant (1618) qui reprends l’image de la Sainte Vierge du Pilastrello. Au XVIIe siècle, le bâtiment voisin du Monte di Pietà de 1501 est annexé à l’hôtel de ville. Dans la partie inférieure se trouve l’historique Caffè Grande donnant sur la loggia du Palais. (Piazza Risorgimento, 1 – Lendinara)

 

lendinara-il-caffe-grandeIl Caffè Grande (Le grand café)
Construit au début du XIXe siècle et situé dans la loggia municipale, il a d’élégants stucs et de grandes salles.
(Piazza Risorgimento, 1 – Lendinara)

 

 

 

lendinara-palazzo-perolariPalais Perolari
Ce palais, en style de Ferrare, remonte au XVIe siècle. Depuis 1923, il est propriété de la municipalité à laquelle il a été donné avec les riches archives privées qu’il contenait. Il est caractérisée par une façade impressionnante. Aujourd’hui, il abrite diverses associations et dans le terrain derrière la villa se trouvent les installations sportives de Lendinara. (Via Perolari, 54 – Lendinara)

 

 

lendinaratorre_orologioTour de l’horloge 
Anciennement cette tour était l’une des entrées de la ville-château. Elle fut transformée en clocher en y ajoutant une grande horloge seulement au XVIIe siècle. Elle est caractérisée par une structure quadrangulaire, divisée en quatre niveaux, et crénelée au sommet. La porte est réalisée avec un arc en ogive. (Via Cesare Battisti, 1 – Lendinara)

 

 

lendinaratorre-maistraTour Maistra et Palais Pretorio
C’est l’un des plus anciens bâtiments des Este dans le Polesine, il date en effet de la fin du XIVe siècle. Il est né comme un château, siège civil et militaire de l’autorité des Este, dans un premier temps, et plus tard de celle vénitienne. Il se compose de la tour Maistra, 25 mètres de haut, et un bâtiment plus bas à mâchicoulis avec un grand portail. Plus récemment il a été utilisé comme prison. (Via Adua, 1 – Lendinara)

 

 

casasabiniMaison Sabini
A côté de la Tour de l’horloge, on trouve Casa Sabini, un élégant bâtiment en style dix-huitième siècle, dont la conception est attribuée à Don Giacomo Baccari de Lendinara. La façade présente de belles balustrades en fer forgé sur les fenêtres du rez-de-chaussée. (Piazza Risorgimento, 21 – Lendinara)

 

 

palazzocattaneoPalais Cattaneo
Le palais de la noble famille de Verone, qui avait la domination sur le territoire depuis 870, remonte au XVIe siècle. L’intérieur du bâtiment est caractérisé par le traditionnel schéma vénitien avec des salons au centre et des chambres de chaque côté. A l’étage principal, les murs sont décorés de peintures murales représentant des scènes de la vie quotidienne et les thèmes ruraux. Ils ont été réalisés en 1715 par G. Boschetti d’Udine. (Via Garibaldi – Lendinara)

 

 

villazerbinatiVilla Zerbinati
Villa composée d’une partie centrale surmontée d’un tympan et par deux simples ailes. Peut-être construite au XVIe siècle, elle a été radicalement restructuré au cours du XXe siècle. Pendant les années 1900, les salons internes ont été divisés en petites chambres. L’aile gauche fut un temps occupée par une pharmacie qui a laissé son nom au complexe et au hameau: « Spiziaria ». (Via Centro, 8 – Ramodipalo)

 

 

casamarioMaison des Mario
Dans la via del Santuario on trouve la maison où vécu et décéda Alberto Mario. Sur la façade on peut voir une plaque qui lui est dédiée et une deuxième avec un médaillon de bronze, travail de Policronio Carletti de Melara, qui témoigne de la générosité de Jessie White (femme de Alberto Mario) en donnant à la Société Ouvrière Masculine de l’Entraide le verger de la maison Mario afin d’y construire les premières maisons ouvrières. (Via del Santuario – Lendinara)

 

 

lendinara-pontiPonts de Lendinara
Le pont dei Cappuccini entre Via Perolari et Riviera del Popolo, celui de la gare entre Via Fava e Via Canozio et le pont de Piazza entre Piazza Risorgimento et Riviera San Biagio ont été construits ou reconstruits au XIX siècle. (Lendinara)

 

 

 

arco-castel-trivellinArc de Castel Trivellin
Ce qui reste de l’une des portes d’entrée de Lendinara de l’époque médiévale. (Riviera San Biagio / Viale fava – Lendinara)

 

 

 

Monument aux morts de la Première Guerre mondiale
Construit en 1927 à la place de l’originaire église Saint-Roch. A coté on trouve « L’alboron di S. Rocco ». (Via IV Novembre – Lendinara)
Maison Baccari
Du XVIII siècle. (Via Santuario, 29 – Lendinara)
Maisons Ouvrières
Petites maisons ouvrières de la Société Ouvrière de Lendinara, du début du XX siècle. (Via del Santuario, 2 – Lendinara)
Villa Cappellini maintenant Ferraccioli
Structure simple en style XVII siècle, avec bacon à l’étage et au niveau du grenier. (Via Porta di Sopra – Lendinara)

Histoire

Ses origines remontent à l’époque romaine, comme en témoignent des découvertes archéologiques. Mais, selon l’étymologie celtique son nom signifie «terre fortifiée» et remonterait à l’époque des invasions barbares. En 870, la ville appartenait à la famille Cattaneo de Vérone, dont la domination a duré quatre siècles, ils en firent un centre florissant, équipé de moyens de défense appropriés et relié à divers domaines par le biais de voies fluviales et de routes. Détruite en 1246 par Ezzelino III da Romano, la ville passa à Padoue, puis aux Este, sous lequels, en plus d’être équipée d’un château, elle brillait pour l’art et la culture, et en 1385 elle a vu la création du premier mont-de-piété du Polesine. De 1482 et pendant trois siècles la ville fut soumise à Venise et connut une période de relative stabilité économique et politique. Après être devenue une mairie en 1495 et enregistrée pendant le ‘500 une croissance de l’agriculture, grâce à de nombreuses bonification des terres, au cours des ‘700 elle connut une croissance culturelle telle qu’elle fut appelée  »Athènes du Polesine « . A l’occupation française suivit l’occupation autrichienne et en 1866 l’annexion au Royaume d’Italie. Le 800 fut un siècle difficile, caractérisé par des grèves agraires et l’émigration de masse.

Informations utiles

Pro Loco Lendinara (Association de promotion du territoire)
Via Adua, 3
45026 Lendinara (RO)
Tel. 329 8607060 – Fax 0425 641303

e-mail:  alda.proloco@libero.it
www.prolocolendinara.it

Événements :

Miss Befana Polesana
6 janvier 
Défilé de befanas par les rues de la ville 



Carnaval des enfants
Le dimanche avant les Cendres
Défilé de chars par les rues de la villle



Foire de Saint Marc – Lendinara en fleur

25 avril 
Foire de l’agriculture, exposition de matériel agricole, marché de foire, marchés thématiques, fête foraine, place des spécialités locales

Tuttinbici
 (tous à vélo)
2 juin 
Tour à vélo écologique



Fête de la bière

Troisième semaine de juillet



Marché troc des hobby et des antiquaires nocturne
14 août 
Etals dans les rues du centre ville

Foire de septembre de Lendinara 

8 septembre 
Manifestations religieuses à la basilique du Sanctuaire de Notre-Dame du Pilastrello, Mercante in Fiera, marché artisanal, marché équitable, marchés à thème, fête foraine, place des spécialités locales.

Place des saveurs d’automne – En attendant Halloween
31 octobre 
Marchés à thème, place des spécialités locales, défilé dans les rues du centre ville d’enfants masqués.



Village de Noël 

Du 22 décembre au 6 janvier
Maisonnettes en bois avec exposition de produits typiques et idées cadeau, marché des hobby.

Exposition de crèches de Noël
Du 8 décembre au  28 février – Palazzo Pretorio



Crèche Vivante
24 décembre – Piazza Risorgimento



Foire de Rasa 
Juillet – Rasa di Lendinara
Stand gastronomique e bals populaire.