Gavello

Chargemente en cours de…
  • Localisation du territoire

  • Eglise Notre-Dame de Grace

  • Palais Gradenigo Mocenigo

Gavello a des origines très anciennes, probablement paléo-vénitiennes.

Eglises et lieux de culte

chiesamadonnadellegrazieEglise Notre-Dame de Grâce
La construction remonte au XVIe siècle. Situé sur l’actuelle place XX Septembre, l’édifice religieux occupe la position où se trouvait autrefois la chapelle de l’ancienne abbaye bénédictine du VIe siècle qui fut détruite au XIIIe siècle par les inondations de la rivière Po connue comme la rupture de Ficarolo. De l’ancien bâtiment il ne restent que l’abside et la partie inférieure du clocher, ce dernier ayant été reconstruit en 1828. Plusieurs fois restaurée et agrandie, son aspect actuel remonte au début du XVIIIe siècle, caractérisée par un plan à nef unique et la sobre façade baroque qui se compose de quatre pilastres doriques sur haute plinthe. Complètent la façade un tympan dans lequel se trouve une petite rosasse, une paire de grandes fenêtres rectangulaires et au-dessus de la porte, une niche avec une statue de Saint Pierre Martyr. A l’intérieur l’église conserve une Vierge à l’Enfant en terre cuite du XVe siècle attribuée à Michele da Firenze, et quatre autels en marbre. (Piazza XX settembre – Gavello)

 

Lieux intéressants

palazzomocenigoPalais Gradenigo Mocenigo
Le palais date du début du XVIIe siècle. Donnant sur l’actuelle via Giacomo Matteotti il se compose d’une partie centrale à trois étages surmontée d’un tympan et de deux ailes sur les côtés, plus basses, divisées en rez-de-chaussée, premier étage et granges. Le côté gauche, est un porche donnant sur l’actuelle place XX Settembre et actuellement il intègre un commerce par lequel on peut accéder à la cour intérieure. (Piazza XX Settembre – Gavello)

 

 

palazzogrimaniHotel de Ville ex palais Grimani
Construit au XVIIIe siècle. Le bâtiment actuel, siège municipal, dérive du précédent palais Grimani, largement rénové et dont il ne restent que certaines parties. Sur la façade il y a une terrasse centrale, au-dessus de celle-ci un haut-relief représentant les armoiries de la mairie, et sur les côtés sont fixées une paire de plaques en pierres, à gauche la plus ancienne dédiée au patriote local Alessio Beltrame et à droite, plus récente, une plaque murée à l’occasion du centenaire de la naissance de Ugo Zagato. (Piazza XX Settembre – Gavello)

 

 

villa_menotti_cervati Villa Menotti maintenant Cervati
Construite au XVIIe siècle. Le complexe reprend l’empreinte classique de la villa vénitienne accordée à sa fonction, une grande propriété agricole. La villa a récemment fait l’objet de restaurations conservatrices, l’intérieur conserve quelques plafonds en bois. (Via Canalbianco superiore – Gavello)

 

 

Histoire

Les premières implantations dans la région datent des temps très anciens: peut-être à l’époque pélasgique, phénicienne ou plus probablement paléo-vénitienne. A l’époque romaine, le village a pris une considérable importance en raison de son emplacement sur la route Cabellum qui reliait Adria à Trecenta. Son histoire a toujours été liée à celle de la proche ville de Adria, dont elle a partagé les événements. Au Moyen Age, elle était le siège d’une importante abbaye bénédictine, parmi ses moines on se souviens de l’anglais Beda qui décédé sur place, a plus tard été sanctifié. Après avoir été parmi les possessions des évêques d’Adria et des Este, au début du XVIe siècle, le territoire passe à la république de Venise, et sous son gouvernement, grâce à divers travaux d’assèchement, connait une croissance économique, par la suite détruite par les occupations française et autrichienne, ainsi que les ruptures de berge du Po. Sa situation économique et sociale difficile n’a pas changé avec l’annexion au Royaume d’Italie en 1866, elle ne s’est améliorée qu’après la deuxième guerre mondiale.