Fiesso Umbertiano

Chargemente en cours de…
  • Localisation du territoire

  • Nativité de la Bienheureuse Vierge Marie et de Saint-Charles-Borromée

  • Villa Morosini Vendramin Calergi - Hotel de villle

Une caractéristique du village est qu’il y a neuf oratoires, tous dédiés à la Vierge avec des titres de la liturgie ou de la piété populaire dispersés sur tout le territoire.

Eglises et lieux de culte

nativitabvergineEglise Nativité de la Bienheureuse Vierge Marie et de Saint-Charles-Borromée
Eglise dédiée à la Nativité de la Bienheureuse Vierge Marie et de Saint-Charles-Borromée. Le noyau originel de l’église remonte à la deuxième décennie du XVIIe siècle (de 1609 à 1622) construit par la volonté du curé de la paroisse, le Milanais Don Bernardino Micario. Le bâtiment a été consacré et dédié à la Nativité de Marie le 8 Septembre 1622. Le temple a été radicalement modifié entre 1689 et 1691 par le vouloir du curé de la paroisse, le Père Antonio Sivieri, comme le rappelle la plaque commémorative au-dessus du portail d’entrée. Les deux nefs ont été ajoutées par la suite, le presbytère a été construit ainsi que le chœur à l’ouest et la façade à l’est. Le bâtiment, dédié à la Nativité de Marie en 1825 et re-consacrée en 1888, présente le style de basilique classique avec une architecture très simple. A l’intérieur, la nef est surmontée d’un rare plafond en bois avec 96 caissons peints, représentant des scènes de la vie de la Vierge Marie et de Saint-Charles-Borromée, datant de la fin des années ‘600. Sur les parois latérales, récemment restaurés, un certain nombre de toiles d’école émilienne datant du XVIIe siècle, constituent une collection de peintures avec peu d’égaux dans le territoire. (Via Roma, 3 – Fiesso Umbertiano)


Une caractéristique du village est qu’il y a neuf oratoires, tous dédiés à la Vierge avec des titres de la liturgie ou de la piété populaire dispersés sur tout le territoire.

oratoriobeataverginesaluteOratoire de Notre-Dame de la Santé
Érigé en 1621 après la peste en remerciement à Notre-Dame pour le péril esquivé, il a été rénové en 1884 par le chevalier Giovanni Bononi. Le 21 Novembre est celebrée la Sainte Patrone, avec la Sainte Messe, procession et fête populaire.  (Lieu dit Capitello – Fiesso Umbertiano)
Oratoire de la Visitation de Sainte Marie
Construit par la noble famille des Tassoni d’Este autour de 1580, il abrite quelques œuvres d’art intéressantes du début du ‘600, parmi lesquels un tableau de la Visitation de la Vierge à sainte Elisabeth. (Lieu dit Rezzo – Fiesso Umbertiano)
Oratoire de Notre-Dame de Grace
Érigé entre 1924 et 1927 comme une offrande votive pour la fin de la Première Guerre mondiale. (via Cesare Battisti – Fiesso Umbertiano)
Oratoire de Notre-Dame du Secours
Originaire du dix-neuvième siècle, il a été bombardé pendant la Seconde Guerre mondiale et reconstruit fidèle à l’original en 1947. (via Chiavichetta Fiesso Umbertiano)
Oratoire de Notre-Dame du Rosaire 
Érigé en 1896 avec les offrandes des fidèles, probablement sur le temple précédent, il présente un retable représentant la Vierge et l’Enfant de bonne qualité, récemment restaurée. Elle a été consacrée en 1906. (Lieu dit Busa – Fiesso Umbertiano)
Oratoire de Notre-Dame du Bon Conseil
Construit à la fin du 800 après une apparition de la Vierge sur la proche « Stradazza », il appartient à la famille Ferrari. (via Trieste – Fiesso Umbertiano)
Oratoire de Notre-Dame du Rosaire 
Près de l’église paroissiale. (via Trieste – Fiesso Umbertiano)
Oratoire de Notre-Dame Immaculée
Près de l’école maternelle. (via Chiavichetta – Fiesso Umbertiano)
San Donato di Pedrurio
Depuis le XIXe dédié à la Notre-Dame de la Santé. (Lieu dit San Donato – Fiesso Umbertiano)

Lieux intéressants

villacolognesiVilla Colognesi maintenant communeauté Emmaus
Villa Colognesi (1780) fut construite par la famille Colognesi. Le complexe, dans le style baroque tardif, entouré de murs, comprend cinq hectares de terres agricoles, une maison de maître avec 26 chambres et une série de dépendances en plus d’une imposante grange avec une structure en treillis pour supporter le toit. La façade de l’immeuble, d’aspect horizontal, présente une claire influence du dix-huitième siècle, particulièrement visible dans les éléments décoratifs caractéristiques du fronton cintré surmonté de trois pinacles. La façade du bâtiment, encadrée par des fins pilastres en style corinthiens et encadrée par deux cheminées anciennes, est certainement attrayante d’un point de vue architectural, même si, lors de la restauration réalisée dans le milieu du XIXe siècle, elle a été partiellement remaniée. L’intérieur du bâtiment dispose de quelques chambres décorées de stuc datant de la seconde moitié du XIXe siècle. Le hall d’entrée, décoré avec des meubles anciens, conserve de nombreuses œuvres du sculpteur local Gino Colognesi (1899- 1972). Depuis 1995, une partie de la villa abrite la Communauté Emmaüs, grâce au légue du dernier propriétaire, Antonio Mario Colognesi. (Via Trento, 359 – Fiesso Umbertiano)

 

villamiglioriniVilla Migliorini devenue Breviglieri
Datant d’environ 1790, elle a été commandée par les Migliorini, l’une des familles les plus riches et les plus libérales de la bourgeoisie du village. Il se compose d’un bâtiment principal et deux ailes latérales légèrement plus basses. Le complexe, qui ne présente pas d’éléments architecturaux de relief, a été utilisé, au cours de la domination autrichienne (1813-1866), comme caserne de la gendarmerie impériale. (Via Trieste – 45024 – Fiesso Umbertiano)

 

 

 

villamorosiniVilla Morosini Vendramin Calergi
C’est l’Hotel de Ville, un bâtiment majestueux avec un double escalier, à l’origine entouré de murs et orné de statues. Construite en 1706, la villa a d’abord été détenue par la famille Morosini, ensuite les Vendramin; à l’intérieur, on peut admirer des peintures du XVIIIe siècle par M. Bortoloni. Elle fut vendue à la Mairie en 1933, rénovée dans les années 60 et depuis 1966 devenue Hotel de Ville. (Via G. Verdi, 230 – Fiesso Umbertiano)

 

 

Villa Bononi devenue Massarotto
Construite au XVIIIe siècle, en style baroque tardif, elle comprends des granges et des dépendences. (Via Trento – Fiesso Umbertiano)

fiesso_legorgheLe Gorghe
Le terme « gorgo » indique une cavité occupée par un calme corps d’eau dont l’origine est due à l’action des inondations en présence d’un obstacle, comme une berge, un ancien cours d’eau ou le corps d’une dune. Pour l’effet de la vague en pleine, l’obstacle peut se briser, donnant lieu, à cause du mouvement turbulent de l’eau, à des dépressions en forme elliptique ou circulaire. La zone humide de Fiesso est divisé en deux bassins de forme irrégulière entourés de terres cultivées ce qui offre offre au regard de beaux paysages. La faune est assez riche en espèces, en particulier du point de vue ornithologique.  (Via Traversagno – Fiesso Umbertiano)

 

Histoire

Les premières implantations dans la région datent de l’époque romaine, comme en témoignent les différentes découvertes archéologiques. Le village a été fondé près d’une courbe d’une route romaine et ce lieu est à l’origine du nom Fiesso, de l’adjectif latin Flexum, «plié». Le nom Umbertiano a été ajouté en 1867, en mémoire du séjours de Umberto Ier de Savoie. Les inondations de l’Adige et du Pô dans les X et XII siècle rendirent infranchissables les zones de S. Donato et Tessarolo, provoquant le déplacement de la population vers le chef lieu qui, se trouvant dans une position haute, ne fut pas envahi par les eaux. D’abord sous la Curie romaine et de la famille Este, vers la fin du XVe siècle, suite à la «guerre de sel», le territoire a été divisé entre Ferrare et Venise. Après le déclin de Venise, qui, avec ses travaux d’assèchement avait favorisé la croissance de la région, elle subi l’invasion française, au cours de laquelle elle fut rattachée au district de Ferrare; en 1815, ce fut le tour de la domination autrichienne, fortement contestée par les habitants. Au moment de l’annexion au Royaume d’Italie, Fiesso Umbertiano était dans des conditions économiques et sociales très difficiles en raison de plusieurs inondations et des épidémies, ce qui a causé une forte émigration des habitants, en particulier vers le Brésil. Ce ne fut qu’après la Seconde Guerre mondiale qu’une véritable reprise du village a eu lieu.

Informations utiles

Pro Loco Fiesso Umbertiano (Association de promotion du territoire)
Via Verdi, 476
Tel. 0425 741147  – Fax 0425 741147
e-mail: prolocofiesso.ro@libero.it

Événements : 

Carnaval fiessese
Les deux dimanches précedant le dernier jour de carnaval
Parade dans les rues de la ville de chars géants de carnaval, groupes masqués, bande, majorettes et divers spectacles , jet de confettis, de ballons et des jouets, la distribution gratuite de confiseries du carnaval.

Entrechoc des oeufs durs
Matin du dimanche de Pâques
Sur la place, libre entrechoc des oeufs durs et compétition pour adultes et enfants. L’événement a des origines très anciennes.

Tour à vélo entre nature et histoire 
Troisième dimanche de mai.

Fête de Saint Antoine
13 juin – Lieu dit Piacentina 
Services religieux et stand gastronomique avec bals.

Foire de septembre 
Premier et deuxième dimanche de septembre
Diverses activités : musique, danse, bingo, lotterie, stand gastronomique.