Costa di Rovigo

Chargemente en cours de…
  • Localisation du territoire

  • Place et église Saint Rocco

  • Villa Sandi

Depuis la place on peut voir l’église de Saint-Jean Baptiste, l’église de San Rocco et l’Oratoire de Sainte Marie de l’Assomption.

Eglises et lieux de culte

chiesasgiovannibattistaEglise de Saint-Jean-Baptiste
La première construction a eu lieu entre 1162 et 1167. Plus tard, l’église a été agrandie et rénovée à plusieurs reprises. L’une de ces reconstructions remonte à 1300 comme il est rappelé par une plaque toujours visible sur la façade de l’église. Une rénovation supplémentaires remonte aux premières décennies de 1500. La consécration solennelle du bâtiment a eu lieu le 2 Juillet 1532. Au début des années 1800, le plafond de l’église a été rehaussé de plus de trois mètres, puis peint par Giovanni Battista Canal de l’école vénitienne. (Via Umberto I – Costa di Rovigo)

 

 

chiesasanroccoEglise paroissiale de Saint Rocco Confesseur
La construction du bâtiment remonte à la période entre 1593 et 1605 par le vouloir des habitants de Costiola qui prirent l’engagement de financer la construction de l’église et d’assurer l’entretien du futur prêtre. A l’intérieur, on peut admirer des fresques de Giovanni Battista Canal (1745 -1825) et une orgue de Gaetano Callido (1782) et qui fonctionne toujours. (Piazza S. Rocco – Costa di Rovigo)

 

 

oratoriosmariaassuntaOratoire de Sainte Marie de l’Assomption – Monument aux morts pour la patrie
L’oratoire a été béni en l’an 1636 comme on le voit à partir de l’inscription sur le fronton de l’autel de Vérone. En 1785, la chapelle est reconstruite, à cause de graves conditions d’instabilité et acquiert l’aspect actuel avec l’ajout du petit clocher en style dix-huitième siècle. La façade du bâtiment est ornée de trois statues placées sur le tympan: au centre une Madonna et l’Enfant entourée sur les côtés par des statues de figure féminine couchée.  Le 25 Juin 1961, le bâtiment est dédié aux morts pour la patrie. A l’intérieur du monument sont conservés l’autel de Vérone, deux confessionnaux et un bénitier en pierre sculptée vestiges de l’oratoire d’origine.  (Piazza S. Giovanni Battista – Costa di Rovigo)

 

 

Musées

Musée ethnographique « a l’alboron » de Costa di Rovigo

museocosta2Le musée recueille, stocke et met en valeur les documents et objets historiques relatifs à la vie sociale, économique et religieuse du territoire Costa di Rovigo. Etant une réalité socio-économique à vocation essentiellement agricole, le musée s’articule autour d’un parcours axé sur le rythme des saisons, qui dès les premiers temps, ont profondément façonné la vie des communautés paysannes en conditionnant les ressources alimentaires et la disponibilité des matières premières. Après une brève présentation de la plaine de Costa di Rovigo et sa genèse, le visiteur a la possibilité de suivre le cycle de production annuelle, avec de nombreux et variées outils agricoles, de s’identifier à un environnement familial, d’apprécier la simplicité des tâches artisanales et de s’enrichir d’informations sur l’histoire de cette petite mais ancienne implantation humaine construite sur les berges de l’Adigetto.

 
INFOS
Auprès du Palazzo Bighetti, via Dante 286 – Costa di Rovigo
tel. 0425 497272 (Municipio) tel. 0425 497107 (Biblioteca)
info@comune.costadirovigo.ro.it

HORAIRES
Tous les samedi (sauf fériés) de 15:00 à 18:00
Visites guidée sur rendez-vous le jeudi
Entrée gratuite

 

Lieux intéressants

villasandiVilla Sandi
La Villa – déjà existante au début du XIXe siècle –  a été acheté en 1886 par le comte Stefano Medina de Lastra, qui a effectué une restructuration radicale qui a pris fin en 1889 et qui suivait des critères très originaux car ils rappelaient au comte les origines Dalmato-Vénitiennes de sa famille et les souvenirs de longs séjours en Orient.
Extérieurement, le bâtiment principal présente son originalité architecturale en raison du mélange des éléments classiques (les corniches de marbre, la répartition stricte et symétrique des ouvertures) et l’inclusion d’éléments décoratifs en terre cuite sur la partie ouest et sur les façades postérieures donnant sur le jardin. Un ravissant escalier composé presque entièrement de tuf travaillé, d’époque liberty, conduit au jardin. L’intérieur de l’édifice conserve encore le noble aspect d’origine. La Villa ne peut pas être visitée.  (Via Guglielmo Marconi, 11 – Costa Di Rovigo)

 

Histoire

Le nom est clairement dérivé de son emplacement sur la berge (costa) de la rivière Adigetto, à partir de laquelle elle pris vie et a développé sa richesse. D’après certains documents, en 1115 le village était sous la domination de la famille Este et a fait l’objet d’un différend entre la maison d’Este et l’Abbaye de Pomposa, au sujet d’une une donation faite par les Este au monastère bénédictin de Murano. Ce différend se conclut seulement en 1173 avec la division du territoire entre possessions des Bénédictins et possessions des Este. En 1482, le territoire passe sous la domination de la République de Venise et, suivant le sort de Rovigo, il y reste jusqu’en 1797, lors du déclin de Venise, commence alors l’occupation napoléonienne, suivie en 1815 par l’autrichienne et en 1866 l’annexion au Royaume d’Italie.

 

Informations utiles

Pro Loco Costa di Rovigo (Association de promotion du territoire)
Via Vittorio Emanuele, 18
cell. 345 2787214 – 340 5645275
e-mail: proloco.costadirovigo@gmail.com

Événements :

Foire de Sain Jean Baptiste
Juin

Pro Loco en Fête 
Juillet

Costa Médiévale
Octobre

Carnaval
Février