Ceregnano

Chargemente en cours de…
  • Localisation du territoire

  • Hotel de ville

  • Eglise Saint Martin

La ville est reliée à Rovigo par une belle piste cyclable qui longe la rivière Adigetto.

Eglises et lieux de culte

smartinoceregnanoEglise Saint Martin
Eglise dédiée à Saint-Martin de Tours et construite au XVIIIe siècle. La structure à nef unique présente une façade en deux partie, de forme allongée et se terminant par un tympan, agrémentée d’une lunette sur la partie supérieure avec l’image en mosaïque d’un Christ et, dans la partie inférieure, deux statues dans des niches de chaque côté du portail, la gauche représentant San Bellino de Padoue, le saint patron du diocèse de Adria-Rovigo et celle du côté droit représentant Saint Martin de Tours. (Piazza Guglielmo Marconi – Ceregnano)

 

 

chiesacristoalluvioneEglise du Christ de l’Inondation
Dans le hameau de Lama Polesine. Construite vers la fin du XX siècle c’est une église en style moderne avec une large utilisation de béton. A cause d’une incorrecte fourniture de béton, l’église a été construite et démolie entre 1964 et 1965; et reconstruite à nouveau entre 1967 et 1968. En mémoire de la découverte du Christ Inondé elle a été construite à Lama Polesine, sous la direction de Mgr Ferdinando Altafini, le Sanctuaire Eglise du Christ de l’Inondation – Monument commémoratif des victimes d’inondations dans le monde entier; la fête du Christ l’Inondation est célébrée chaque année le deuxième dimanche de Juin avec une procession solennelle. (Via della Costituzione – Lama Polesine)

 

Eglise de Saint-Thomas l’Apôtre
Situé dans le centre du village Pezzoli, elle a été construite au XXe siècle pour remplacer l’ancien bâtiment dont il ne reste que le clocher d’origine. (Piazza Giovanni XXIII, 60 – Pezzoli)

Capitello de Ceregnano (Via G. Verdi – Ceregnano)
Petite Eglise privée de Aserile (Via Piave – Ceregnano)
Petite Eglise privée de Palà (Via Monte Grappa – Palà)
Eglise de Saint Biagio (Via Carducci 78 – Canale)

Lieux intéressants

Hotel de Ville
Acheté par la ville en 1868, avant c’était la maison de l’aumônier depuis le XVIIe siècle. Dans son aspect actuel depuis 1897-98. (Piazza G. Marconi, 1 – Ceregnano)

Villa Guzzon – Stella Esatte (Via Piave, 759 – Ceregnano)

Villa Passarella
Villa Passarella du XIXe siècle donnant sur la rivière Canalbianco (Via Vittorio Veneto, 2547 – Ceregnano)

Villa Procurative (Via Cimarosa – 45010 – Ceregnano)

Villa Tenuta Cartirago
XVI siècle, complètement rénovée (Via S. Francesco – Lama Polesine)

Histoire

Il y a peu d’informations sur le passé de ce centre, dont le nom vient le plus souvent ramené à la déesse romaine Cerere, protectrice de la récolte; alors que d’autres le reportent au nom de personne Cerinius ou Cerennius. Cité comme Girignano, Cedermano et Cirignano dans divers documents médiévaux, elle fut l’objet dans le haut Moyen Age, ainsi que l’ensemble du Polesine, des travaux d’assèchement des terres menées par les moines bénédictins des couvents de Gavello et Baltùn. Après avoir été sous la domination des Este et de Francesco da Carrara, seigneur de Padoue, le territoire fut donné à Venise jusqu’en 1438, en gage pour un prêt accordé par la ville à Nicolò d’Este à la fin du XIVe siècle. La domination vénitienne, recommencé en 1483, a duré, malgré un bref retour des Este, jusqu’en 1797, date du déclin de la Sérénissime. Après l’occupation française et autrichienne et les évènnements du Risorgimento le territoire fut annexé au Royaume d’Italie. Lors de la dernière guerre mondiale, des dures représailles allemandes ont eu lieu le 25 Avril 1945.

Informations utiles

Pro Loco Ceregnano (Association de promotion du territoire)
Via XXV Aprile, 9
Tel. 0425 476096 – Fax 0425 479210
e-mail: geom.r.sagredin@virgilio.it