Castelguglielmo

Chargemente en cours de…
  • Localisation du territoire

  • Église Saint-Nicolas de Bari

  • Hotel de ville

A Castelguglielmo vous pouvez plonger dans l’eau!

Eglises et lieux de culte

snicolocastelguglielmothumbÉglise Saint-Nicolas de Bari
Église paroissiale dédiée à Saint Nicolas de Bari, évêque, construite au XVIe siècle elle est restée pratiquement inchangée jusqu’au début du XIXe siècle, quand, lors d’une restauration, elle subit des modifications de la structure originale. Le plafond est peint par Sebastiano Santi et dans la sacristie est conservé un tableau de Mattia Bortoloni  dépeignant San Rocco. (Piazza V. Veneto – Castelguglielmo)

 

 

Eglise de Saint Gérard Sagredo
Les premières informations sur l’oratoire datant de 1608, lorsque le procureur de Saint-Marc, Gerardo Sagredo,  a obtenu par le pape Paul V le Bref la permission de construire une chapelle dans sa maison de Pincara. Cent ans après le bâtiment a été érigé sur la rive droite de la rivière Canalbianco, comme une dépendance du Palais Rouge des Sagredo. En 1868, il est donné à la ville de Castelguglielmo. Le 25 octobre 1942, par décret Episcopal, prend naissance la nouvelle paroisse de Saint Gérard Sagredo, qui a obtenu la reconnaissance civile en 1956. Par la même occasion l’église a été restructurée, ce qui en a amélioré l’apparence et l’a rendue plus appropriée à sa fonction de paroisse. (Via Umbertiana 37/B – Bressane, Castelguglielmo)

 

Lieux intéressants

comunecastelguglielmoHotel de Ville
Construit au XIXe siècle, il a été rénové dans les années 20 à la suite d’un incendie et à cette occasion a été ajoutée la tour de l’horloge.
(Piazza V. Veneto – Castelguglielmo)

 

 


villa-pelaVilla Pelà ora Falzoni

La villa fut construite sur l’ordre du commandant Pelà Vittorio, érigée entre 1880 et 1894 et une fois terminée elle était appelée « Casa Nova ». En style Liberty, typique de la fin des années 1800 et du début des années 1900, elle est un exemple unique sur le territoire de la ville et les environs et se caractérise par une tour et un parc d’environ 2 hectares. (Via Umbertiana – 45020 – Castelguglielmo)

 

 

Corte Padronale (le bâtiment était utilisé comme douane)
Au-dessus de l’entrée, vous pourrez admirer un bas-relief en tuf représentant le lion de Saint-Marc. Cette maison était la frontière entre la République de Venise et le duché d’Este. (Via Alberazzi – Castelguglielmo)

 

Divertissement

castelbeachCastel Beach – Parc aquatique
Le parc couvre une superficie d’environ 60.000 mètres carrés; l’offre est conçuevraiment pour tous. Vous trouverez des piscines pour adultes et enfants, la plage blanche des Caraïbes ou le sable rouge du désert, des parasols et chaises longues, un grand espace de détente, bar, piadineria et marchand de glaces. Des jeu d’eau dans la lagune, et pour ceux qui veulent faire un peu de sport, des terrains de beach-volley et beach soccer. Et pour les amateurs de sensations, le sliding hill .. l’attraction aquatique à découvrir.

Ouvert de mai à septembre de 10:00 à 19:00

Entrée et parking
Via Giarona 633 – Canda

Prix de l’entrée (jours ouvrés et jours fériés )
entier : 10 – 13 €
rédeui (de 100cm à 140cm) : 8 – 11 €
entier l’après-midi (après 14:00) : 8 – 11 €
réduit (de 100cm à 140cm) l’après-midi (après 14:00): 7 – 8 €
enfants sous les 100 cm et handicapés 100% : gratuit
groupes : 6 €

> Visitez le site du parc (IT)

 

Histoire

Les premières véritables informations sur Castelguglielmo remontent au Xe siècle et font référence à une ville appelée Villa Manegii, qui devait également inclure la ville voisine de San Bellino, et qui était caractérisée par un château et une église dédiée à Saint-Nicolas. Le territoire a été pendant des siècles une zone de la frontière et donc la présence de châteaux avait une importance stratégique : Guillaume III des Adelardi Marcheselli (gouverneur de Ferrara) décida en 1146 de reconstruire la construction précédente, probablement tombée en ruine, et de la nommer Castel Guglielmo en son honneur.
Au cours du Moyen Age, après l’inondation du Po en 1151 et les âpres disputes entre Guelfes et Gibelins, le territoire, à la fin du XIVe siècle, passe sous la République de Venise, et dévéloppe une certaine croissance économique grâce à la poursuite des travaux d’assèchement commencés par les Estes. La domination vénitienne a duré, malgré diverses vicissitudes qui ont vu un bref retour de la maison d’Este, jusqu’en 1797, année du déclin de la Sérénissime.
Le château a toujours été reconstruit au même endroit jusqu’en 1780 quand la tour tomba définitivement, car elle n’était plus soutenue par les murs qui étaient déjà tombés. Seules les fondations du château restent, mais elle sont aujourd’oui recouvertes par les constructions sur la place.
En plus dommages causés par une terrible tempête et la rupture de berge du Mincio pendant l’invasion française, au cours de laquelle le territoire fut annexé à la province de Ferrare, s’ajoutent les famines et les épidémies qui ont caractérisé la domination autrichienne. Ce fut seulement après l’unification de l’Italie que commencea une lente reprise.
La dernière rupture de berge du Pô, le 14 Novembre 1951, a profondément marqué le village qui a vu plus de la moitié de sa population émigrer, en grande partie provisoirement évacués vers d’autres villes en Italie, mais dont la majorité ne revint jamais.

 

Informations utiles

Pro Loco Castelguglielmo (Association de promotion du territoire)
Piazza Vittorio Veneto, 307
Cell. 347 0452724 – Fax 0425 707117
e-mail: info@prolococastelguglielmo.it
www.prolococastelguglielmo.it