Canda

Chargemente en cours de…
  • Localisation du territoire

  • Eglise de Saint-Michel Archange et le clocher

  • Villa Nani Mocenigo

  • Villa Nani Mocenigo

  • Villa Nani Mocenigo

La Villa Nani Mocenigo est le plus important monument historique et artistique de la commune de Canda, construite par les nobles vénitiens Nani entre 1580 et 1584.

Eglises et lieux de culte

candachiesathumbÉglise de Saint Michel Archange
Construite au XVIIe siècle, dans les siècles suivants elle a été radicalement modifiée. L’abside a été entièrement reconstruit en 1828 et en même temps, on a placé trois nouveaux autels: le majeur et deux sur les côtés qui proviennent du monastère Vangadizza. En 1832, sur le plafond a été peint par le peintre vénitien Sebastiano Santi (de Murano) une scène représentant « St. Michel Archange chassant les anges rebelles du Paradis ». La façade date de la fin du XIXe siècle, et a été conçue par l’ingénieur Silvio Adami. L’église a été endommagée par le séisme de mai 2012, et même le clocher qui penchait curieusement déjà au préalable. (Piazza Dante Alighieri, 20 – Canda)

 

 

capmadonnacuoriChapelle Notre-Dame des Cœurs
Anciennement dans les propriétés des comptes Nani, le comte Filippo Nani avait construit un petit bâtiment utilisé comme un oratoire, et en 1739 l’église avec son petit clocher baroque a été achevée et en attente d’être ouverte et inaugurée. Les autorisations des autorités civiles et religieuses n’arrivèrent qu’en 1741, lorsque l’évêque de Adria Soffietti autorisa l’ouverture et ordonna au curé de Canda de bénir l’oratoire. D’après une description de 1884, nous savons qu’un autel en terre cuite et la fresque de la Vierge et l’Enfant étaient déjà présentes. En 1911, son nom change et qui devient «Notre-Dame de l’Assomption des Coeurs ». Comme le rappelle la plaque qui y est affichée, Notre-Dame des Cœurs a sauvé les habitants de cinq villages: Canda, Ramodipalo, Salvaterra, Crocetta et Presciane de la « colère de l’ennemi en fuite » lors de la dernière nuit de la Seconde Guerre mondiale (25 Avril 1945). (via G. Marconi  – Canda)

Monuments et lieux intéressants

villa_nani_mocenigothumbVilla Nani Mocenigo
En 1580, l’architecte Vincenzo Scamozzi (Vicenza 1552 – Venise 1616) fut commandité par le noble Agostino Nani pour la réalisation de la villa, placée proche du cours de la rivière Tartare. Sa construction fut achevée en 1584. Au XIXe siècle, elle changea de nom pour devenir Villa Nani Mocenigo, avec le nouveau nom de famille ajouté à la maison des propriétaires. La villa est toujours entourée par le mur d’enceinte d’origine et possède un grand jardin avec chapelle privée, dépendances, des écuries et des serres (tous délabrés et à l’état d’abandon); le bâtiment est entouré d’un remarquable jardin qui conserve de nombreuses statues en pierre des Cols Berici, communément attribués au vénitien Alvise Tagliapietre. Après des décennies de négligence, le propriétaire (Banca di San Marino) a accepté de confier l’entretien du parc à la municipalité de Canda, qui l’utilise désormais comme lieu pour divers événements locaux. (via Roma 75 – Canda)

Villa Trombini
Construite en 1726. Font partie du complexe également une grange, probablement une étable et une petite résidence pour le personnel de service.

Villa Bettini
Villa du XVIIIe siècle qui offre une agréable combinaison de familiarité et d’élégance dans ses espaces, avec un mobilier raffiné et de suggestifs extérieurs. Lié à l’histoire de la noble famille Bettini, qui jusqu’à il y a une dizaine d’années, et depuis le début du XIXe siècle a vécu ici depuis sept générations et qui étaient apothicaires et par la suite pharmaciens, récemment reconvertie en bed and breakfast.  (piazza Alighieri 231, Canda)

Villa Gritti
Sur l’ancienne route pour Lendinara, au milieu de ce qui fut un vaste domaine agricole, près du hameau Presciane, hameau actuellement sur le territoire de la municipalité de San Bellino.

Ca’ Raspi
Le complexe du XVIIIe siècle comprend la maison principale, une grange et une chapelle privée.

Histoire

Les premières implantations dans la région datent de l’époque romaine, comme en témoigne la découverte de tombes et d’autres découvertes archéologiques. Au Moyen Age, le territoire de Canda faisait partie des possessions des Este, qui accordèrent l’exemption du paiement des taxes aux habitants en échange du travail de drainage et assèchement des terres inondées, qui l’étaient non seulement par des causes naturelles, mais aussi, à des fins stratégiques, par l’ennemi en retraite. Au centre des conflits et des guerres entre Ferrare et Venise, à la fin du XVe siècle, Canda passa sous la domination de la République de Venise, e y resta jusqu’en 1797, année du déclin de la Sérénissime. Après la domination vénitienne, qui a favorisé sa croissance, le territoire fut victime de l’invasion napoléonienne et autrichienne, et dans cette période se développa le phénomène de « banditisme politique ». En 1866, elle fut annexée au Royaume d’Italie. Parmi les monuments remarquables: Villa Nani Mocenigo, l’église paroissiale de Saint Michel Archange, le palais Loredan et quelques élégantes demeures patriciennes datant de la période vénitienne, comme Ca’ Raspi, le Ca’ Giovannelli et Ca’ Tommasi.

Informations utiles

Pro Loco Canda (Association de promotion du territoire)
Via G. Marconi, 53
Tel. 0425 702393 – Fax 0425 702018
e-mail: prolococanda@libero.it

Événements : 

Brusavecia
6 janvier – Théâtre et berges du Canalbianco
A l’occasion de l’Epiphanie, la fête se compose d’un spectacle le théâtre avec livraison du bas de confiseries de la Befana pour les plus petits et le traditionnel « Brusavecia » (brûle vieille) sur les rives du Canalbianco.

Carnaval dans les rues
Février – Place et rues du village
Cette fête, née depuis peu d’années, est le fruit d’une forte collaboration entre presque toutes les associations villageoises. Le Carnaval, comprends un lieu de restauration avec produits typiques, des chars, défilés de masques, des danses, des jeux et des divertissement et il est destiné aussi bien aux enfants qu’aux adultes.

1° mai soto le tiglie
1° mai – Parc de la Villa Nani Mocenigo
Visite et découverte du parc, des barbecues, des pique-niques, jeux et spectacles.

Foire de St. Antoine (13 juin)
Juin – Place D. Alighieri
Stand de restauration, pizzeria, danse avec musique live, marchés nocturnes, luna park et feux d’artifice.

Festival “ Théâtre en… Villa”
Juillet et août – Parc de la Villa Nani Mocenigo
Festival de théâtre amateur en dialecte vénitien mais non seulement.

Fête du Gnocco de Patate
Septembre – Place D. Alighieri et villa Nani Mocenigo
Stand gastronomique avec dégustation de gnocchi, exposition de produits typiques, spectacles, conférences thématiques.

Festival de la Littérature jouée
Septembre – Parc de la Villa Nani Mocenigo
D’une durée d’environ trois jours au début de Septembre. Cet événement a vu des personnalités telles que Walter Veltroni, Fabio Granata, Marcello De Angelis, Pippo Santonastaso, Marcello Veneziani, Giordano Bruno Guerri, etc. y participer.

Festival du Mystère
Novembre – Théâtre
Spectacle théâtral qui a lieu fin Novembre par la compagnie théâtrale de Canda « I Ruscoletti » et qui révèle chaque année un mystère villageois. Jusqu’à présent, les pièces suivants ont été produites: «La comtesse Triste », « Il Paracarro dell’Amore », « Notre-Dame des coeurs » et « Borgofuro ».