Canaro

Chargemente en cours de…
  • Localisation du territoire

  • Villa Martelli, Piccioli

  • Eglise Sainte Sophie

Benvenuto Tisi de Garofalo, dit le Garofalo, célèbre peintre italien de la fin de la Renaissance, est né à Garofalo, devenue maintenant une fraction de Canaro.

Eglises et lieux de culte

ssofiaEglise de Sainte Sophie
L’année de construction de ce bâtiment sacré n’est pas connu avec certitude. Mais l’existence d’une église dédiée à Sainte Sophie est certaine depuis le début du millénaire, probablement agrandie ou reconstruite au cours du 1400 et ensuite finalisée avec d’importants changements  en 1700. A l’intérieur, il y a des œuvres d’art de valeur: un bas-relief en marbre représentant la Cène est présent sur le maître-autel (école de Canova) et une statue de Notre-Dame du Rosaire, d’une grande importance artistique. (Piazza XX settembre – Canaro)

 

 

smargherita
Eglise de Sainte Marguerite

Nous trouvons cet édifice religieux dans le hameau de Garofalo, appartenant à la commune de Canaro. Mis à part les petits lieux de culte, dont il reste encore une trace dans l’histoire locale, c’est l’une des deux véritables églises, liés à l’existence d’une paroisse, que nous trouvons dans cette petite ville. On sait que cette église a été construite à la fin du 1500 pour remplacer une ancienne église construite en 1289 et détruite par une rupture de berge du Po.(via Rettilineo – Garofolo)

 

Eglise de Sainte Marie Immaculée
Dans le lieu dit Paviole.

 

Lieux intéressants

casabenvenutotisiMaison de naissance de Benvenuto Tisi
Ce bâtiment, situé près du Pô, est sans aucun doute le plus ancien présent dans la commune de Canaro. Cette humble demeure hébergea la famille Tisi depuis 1300. Benvenuto Tisi (environ 1476 à 1559), connu sous le nom « Il Garofalo » de par son origine, est l’un des principaux représentants de la peinture Ferrarese de 1500. Le Garofolo produisit de nombreuses œuvres qui sont exposées dans les plus importants et prestigieux musées du monde mais aussi à Ferrare, dans la galerie d’art du Palais des Diamants. (via Rettilineo – Garofolo)

 

 

Le Théâtre Municipal
Le Théâtre Municipal actuel est né de la reconstruction de l’ancienne Maison du fascisme. Ce bâtiment remonte à la première moitié du XXe siècle. Sur la Place XX Settembre, en face de ce bâtiment se dresse le monument aux morts, avec une Pitié en bronze réalisée par le sculpteur Gino Colognesi originaire de Fiesso Umbertiano, inauguré en 1924. Le bâtiment qui abrite le théâtre est aujourd’hui également l’endroit où ont lieu les conseils municipaux. (via Roma – Canaro)

 

villamartellithumbVilla Martelli, Piccioli
Nous trouvons ce bâtiment dans le hameau appelé Paviole. La villa remonte au début du XIXe siècle. Propriété de la famille Martelli, la famille dont les origines remontent à la Florence du ‘200 et qui lie les événements historiques de Florence, Ferrare, et du Polesine de Rovigo avec Canaro. De cette famille on se souviens de Napoléon, médecin à Canaro dans la première moitié des années 1800 ainsi que de Romualdo et Armando, les deux ingénieurs, promoteurs et protagonistes de l’assèchement de la pleine du Pô. (via Cesare Battisti – Paviole)

 

 

Histoire

Nous n’avons pas d’informations précises sur l’origine de Canaro. Son histoire a toujours été conditionnés par la grande rivière Po. Les premiers documents retrouvés attestent qu’au onzième siècle elle était une possession de Ferrare. Une certain dévéloppent a eu lieu sous la domination des Estes. Cependant, au XVe siècle, suite à la guerre entre la maison d’Este et de Venise pour le contrôle de ce territoire d’importance stratégique pour le contrôle d’un tronçon du fleuve Pô, la ville a été gravement endommagée et passe sous domination de la Sérénissime, et y reste jusqu’en 1797, date du déclin de Venise. Après l’occupation française, ce fut le tour de celle autrichienne, au cours de laquelle, en 1838, Canaro est devenue une mairie. L’histoire plus récente ne présente pas d’événements importants et suit le sort du reste de la province avec l’annexion au Royaume d’Italie et son l’implication dans les conflits mondiaux. Tristement célèbre est l’inondation de 1951.

Informations utiles

Pro Loco Canaro (Association de promotion du territoire)
Via Morandi, 53
Tel. 348 4766468 – Fax 0425 1682185
e-mail: info@prolococanaro.it
www.prolococanaro.it

Événements : 

Canaro Show
Mars – Théâtre Municipal
Performances de chanteurs, humoristes, comédiens, imitateurs, danseurs.

Fête du Bigul al Torc
Juillet – août
Stands de restauration, des expositions et des marchés aux puces, des spectacles musicaux.

Foire de Sainte Sophie
Ottobre
Stands de restauration, des expositions et des marchés aux puces, des spectacles musicaux.